Rodez et son histoire

Partager
Version imprimable

Taille du texte

Current Size: 100%

Rodez : cœur d'Aveyron

Perché sur son "piton" (627 mètres d'altitude), Rodez domine le cours de la rivière Aveyron.

La ville est située au centre du département dont elle est le chef-lieu, entre Conques au nord et le viaduc de Millau au sud. Elle offre ainsi un lieu de villégiature idéal pour découvrir toutes les richesses de l'Aveyron.

 

Plus de 2000 ans d'histoire…

La ville fut fondée par les Rutènes. De ce peuple celte, les habitants de Rodez -les Ruthénois- ont hérité leur nom.

Appelée Segodunum, la cité se couvre après la conquête romaine de vastes monuments publics et de riches demeures dont le musée Fenaille conserve le souvenir.

Au Moyen Âge, la ville se scinde en deux quartiers défendus chacun par sa propre muraille : le Bourg et la Cité.

Dirigé par les comtes de Rodez, le Bourg accueille d'importantes foires dont il tire une grande prospérité. De nombreuses demeures bâties aux XVe et XVIe siècles témoignent encore aujourd'hui de la richesse de certaines familles de marchands.

Face au Bourg, la Cité s'étire au pied de la cathédrale Notre-Dame (XIIIe-XVIe siècles). Elle est administrée par les évêques de Rodez qui jalousent le pouvoir économique des comtes. Les rivalités sont ainsi nombreuses entre Bourg et Cité. La guerre de Cent Ans met cependant un terme à ces conflits lorsque, pour assurer leur protection, les deux quartiers se voient réunis derrière un seul et même rempart. Entretenue et restaurée jusqu'au XVIIe siècle, cette imposante muraille est détruite à la fin du XVIIIe siècle, laissant la ville libre de s'étendre.

 

Venir à la rencontre de Rodez, c'est ainsi se laisser séduire par une identité riche, façonnée au fil des siècles. Mais la découverte est incomplète si on ne prend pas le temps de parcourir les autres communes qui forment le Grand Rodez. De Sébazac-Concourès à Luc-la-Primaube, de Druelle à Sainte-Radegonde, sans oublier Onet-le-Château, Olemps et Le Monastère, c'est un patrimoine historique et naturel remarquablement préservé qui s'offre aux visiteurs.

 

…mais résolument tourné vers demain !

Aujourd'hui, Rodez est une ville dynamique qui vit principalement des industries agroalimentaires et mécaniques, des technologies de l'information et de la communication, et du tourisme.

De nombreux équipements assurent l'animation de la vie sportive et culturelle : golf, centre équestre, centre nautique, salles de spectacles, médiathèques… Sans oublier les musées : le musée Denys Puech (Beaux-Arts et art contemporain) et le musée Fenaille (histoire du Rouergue), bientôt complétés par le musée Soulages. Consacré à l'artiste ruthénois Pierre Soulages et à l'art contemporain, ce dernier ouvrira ses portes en 2014.

Newsletter