Idées Recettes

Partager
Version imprimable

Taille du texte

Current Size: 100%

La cuisine est ici une poésie que l’on dépose chaque jour dans l’assiette... Un diamant de bouche pour palais gourmands. Pour que vos papilles succombent aux péchés de gourmandise voici quelques idées de recettes.

 

L’Aligot

Laisser la tome à température ambiante pendant 2 h environ avant de confectionner l'aligot.

Eplucher les pommes de terre et les faire cuire à l'eau salée (au départ eau froide). Porter à ébullition et laisser cuire doucement. Couper la tome en très fines lamelles. Lorsque les pommes de terre sont cuites (attention, ne pas trop les cuire, elles absorberaient trop d'eau...) les égoutter et les réduire en purée. Certains préfèrent les cuire dans leur peau...

Préparer une purée en ajoutant progressivement le lait chaud et le beurre en morceaux. Attention, la purée ne doit pas être trop souple. Eventuellement, la dessécher quelques minutes sur le feu avant d'ajouter la tome ou ne pas mettre toute la quantité de lait : j'ajuste la quantité de lait en fonction de la qualité des pommes de terre...

Verser la tome sur la purée, laisser réchauffer un peu puis l'incorporer en tournant sans arrêt. A partir de ce moment, il faut remuer sans arrêt l'aligot avec une cuillère en bois, sur feu moyen, en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre... Au bout d'un moment le fromage commence à fondre et la préparation "file". On soulève la masse et on étire pour bien dissoudre tout le fromage. Et on remue encore en étirant régulièrement...

Lorsque la préparation est bien lisse, saler ( la tome n'est pas salée), ajouter l'ail haché ou écrasé . Remuer et servir sans attendre. C'est délicieux avec une saucisse grillée.

Certains rajoutent du jus de lard fondu ou un jus de volaille. Personnellement, je le préfère nature, bien aillé...

 

 

Le gâteau à la broche

Gâteau à la brocheIl existe, en Rouergue, une tradition séculaire du gâteau à la broche. Celui-ci est confectionné à l’occasion des grandes cérémonies, par exemple des mariages.

Sa longue préparation demande plusieurs heure de travail de la maitresse de maison qui, tout en tournant diligemment une broche revêtue d’un cône de bois plein, devant un feu brûlant, verse, peu à peu, une pâte apparentée à la pâte de la madeleine. Voici la recette du gâteau à la broche.

Utilisez une broche munie d’un cône massif (détail important pour la qualité du gâteau).

Comptez, pour un gâteau de 4 kg :

  •  1,2 kg de farine,
  •  24 œufs,
  •  1 kg de beurre,
  •  1 cuillerée de sel,
  •  1 kg de sucre,
  •  5 cuillerées de rhum,
  •  1 cuillerée à café de fleur d’oranger,
  •  des noix ou des noisettes.

Préparation de la pâte : Battre dans une bassine les blancs d’œufs en neige. Délayer les jaunes dans un autre récipient. Sur un feu doux, faire fondre le beurre et y ajouter le sucre en remuant jusqu’à ce que le liquide soit homogène.

Dans ce liquide, incorporer, peu à peu, les jaunes et, cuiller par cuiller, farine et blancs en remuant jusqu’à ce que la pâte ressemble à une pâte à madeleine.

Mettre le rhum, eau de fleur d’oranger et noix ou noisettes.

Entourer la broche (et son cône) d’un papier huilé fixé par une ficelle.

Cuisson : Mettre devant un feu assez vif, don la flamme est coupée par un récipient, la broche sur le tournebroche. Sous la broche, un récipient à recevoir la pâte qui coule.

Mettre, cuiller par cuiller, la pâte sur la broche, recueillir celle qui tombe. Tourner jusqu’à ce que cette petite couche soit dorée. Remettre de la pâte et ainsi de suite, jusqu’à épuisement.

Le gâteau est ainsi démonté de son cône et détaillé.

Newsletter